RC MAKER SP1 et SP1-F

Ryan Maker a annoncé aujourd’hui la prochaine commercialisation d’une Touring Car et d’une Traction /FWD pour la mi-2024. Des prototypes devraient rouler à la TITC qui aura lieu la semaine prochaine.
J’ai l’impression qu’il s’agira de modèles destinés au segment très-haut-de-gamme (« in typical RC MAKER fashion »), un segment qui commence à être bien encombré, alors que ce qui manque au marché, c’est du choix au niveau des modèles performants entrée-de-gamme et milieu-de-gamme, pour aller chercher de nouveaux clients.

Il est possible de suivre le développement de ces autos sur cette page Facebook:

Le communiqué du concepteur:
" Today I realise the coming to fruition of a lifelong dream! Thanks to the incredible support we’ve had for RC MAKER over the past 6 years, we are in a position to undertake what I only ever considered a “pipe dream”.

As you can imagine, I’m beyond excited for the new venture. There’s nothing more exciting for me than being at the forefront of developing a race car with unlimited potential! Given our in house resources, we have a massive advantage during this R&D phase to rapid prototype and create many different variations of parts to test, which has already been very successful 💪

Of course in typical RC MAKER fashion, you can expect something a bit outside of the box, pushing the limits, the only way we know. Over the next couple of months we will continue to make refinements as we head into production, with eventual release planned around the middle of 2024.

I want to thank everyone who has supported RC MAKER in any way, and allowed us to pursue this dream. I can’t wait to get our cars out there for everyone to enjoy, and give the great support and development we are known for!

Naturally, I will be driving and developing our cars, and thus won’t be driving for Awesomatix anymore. I want to thank Oleg for his incredible engineering inspiration over the years, and Max Mächler - RC Motorsport for all of his support. I will always be a massive fan of the brand!

I’ve created a new page where I will be sharing the racing and development journey of the SP1 and SP1-F, where I will share lots of valuable information and updates, so if you want to stay up to date, go and give it a like! —> Ryan Maker - RC MAKER

The time has finally come, the first big test for the SP1…. TITC 2024.

LETS GO!!"

Interview de Ryan Maker par Red-RC lors de la TITC. Malheureusement, toujours pas de photo ou d’info sur la voiture.

Effectivement… Il mentionne un CG plus bas que d’habitude et des ressorts « inhabituels »… AMX utilise des lames, Iris des barres de torsion, et tous les autres des ressorts hélicoidaux… Que reste-t-il ?

Il y a bien d’autres possibilités.

Le ressort à épingle, comme sur les pistes 1/8° thermique BMT:

ou le TT 1/8° thermique Robbe Presto:

ou encore les ressorts ondulés crêtes-à-crêtes (« multi-turn wave spring ») testés par Josh Cyrul (et moi! - résultats très bof) il y a très longtemps en Touring et Pro10.
120px-Multi-turn_wave_spring_with_shim_ends

Il y a encore plein de trucs rigolos à explorer de ce côté! :slight_smile:

D’ailleurs un ressort, ou plus généralement un organe élastique de rappel, n’est d’ailleurs pas obligatoirement métallique.

2 « J'aime »

Alors les ressorts en épingle m’ont échappé j’avoue ! Et je n’ai aucune excuse car ma première voiture de compétition fut une BMT… (Je ne sais d’ailleurs pas comment je n’ai pas arrêté le modélisme après cette expérience traumatisante)

Les « rondelles tordues » superposées n’etaent même pas sur mon écran radar :grin:

Ça m’a aussi fait penser aux sphères de caoutchouc comme la mini, ou aux solutions combinées ressort+amortisseur à gaz…

Tu as raison il y en a plein !

A la TITC, après deux qualifs, dont une DNF mais de toute façon il y en a qu’une qui compte pour l’instant, Ryan est 24e juste derrière Atsushi Hara, et devant Jan Ratheisky - il est en 20 tours 5’03, pour être dans le top 10 il faut être en 21T.

Je trouve que c’est un résultat particulièrement positif pour un proto, surtout dans ces conditions que tout le monde juge extrêmement difficiles!

J’attends avec impatience des photos de la voiture, pour voir si elle est finalement aussi différente de tout le reste…

Via Kentech / RCtech

1 « J'aime »

Cette photo me fait méchamment penser au système de suspension de la Tigermoth Racing LCG V10 de 2009. J’aimais et j’aime toujours beaucoup cette auto, même si je ne l’ai jamais vu en vrai. Je ne sais même pas vraiment si elle était compétitive à l’époque.

Source photos: https://web.archive.org/web/20090919055350/http://tigermothracing.com:80/products_10.html

LCG V10 Features List

Innovative Features:
-Swappable between upright and lay down shock configuration,
-Replaceable droop screw plates save chassis wear,
-High strength extra wide front bumper protects arms and shocks in impact,
-Fully ball jointed suspension arms for unlimited adjustment capability,
-All usual adjustments; castor, camber, toe, droop, ride height all adjustable with no additional parts,

-Hollow aluminum axles,
-Styrene core carbon fiber chassis, steering base plate, steering arm and upright shock towers,

Chassis:

  • Super lightweight simple battery retainer,
  • Single deck 4.5mm laminated rigid carbon fiber and styrene chassis plate gives super low center of gravity and light weight,
  • Central inline motor, battery and servo for great weight transfer in cornering.- Pocket style battery tray accepts new lithium as well as traditional NIMH batteries.
  • Recessed motor and servo for low center of gravity,
  • Lightweight hollow center shaft in sliding mounts allow adjustment of belt tension,
  • Large 10 x 15mm diff bearings,
  • MIP steel outer axles,
  • Efficient 2 belt drive train with lightweight wide ball differentials,
  • Axle pins have flats for positive setscrew fastening,

Suspension:

  • High performance Ultralloy plastics,
  • upper and lower suspension arms provide rigidity and reliably hold settings,
  • Lower arms are 7075 aluminum with 3mm steel screws into ball joints.

Performance:

  • 42 specially CNC machined 7075 anodized aluminum parts,
  • Full ball bearings included,
  • Standard 3 and 4mm hardware,
  • Adjustable Ackerman single arm steering rack,
  • Delrin axle blades for long life and low driveline drag.

Les archives concernant cette auto ne sont pas légion malheureusement:

2 « J'aime »

En effet, la fontion « ressort » peut aussi être assurée par du caoutchouc !
J’connais bien un gars qui a participé à tenter mettre cette solution en production.
:wink:

Est-ce qu’on parlerait de Sir Alec Issigonis? :grin:

ah oui, sur la mini aussi…
Ici, je parlais que quelqu’un de bien moins prestigieux puisqu’il s’agit simplement de ma pomme et de mon premier job dans cette vénérable boutique !

J’avais bien deviné, et c’est pour ça que je te charriais gentiment :wink:

À bientôt !

Paul

1 « J'aime »

@chrispys On parle bien de ca? La suspension Michelin entre en production

Ça titille ma curiosité et je comprends tout à fait les raisons commerciales de vouloir simplifier le système et retirer des éléments. Avec un seul élément qui assure à la fois la raideur et à la fois l’amortissement, arrive-t-on à optimiser/dimensionner les deux sans devoir faire de compromis?

L’image ne le montre pas mais il y avait des amortisseurs classique en plus.
Le caoutchouc servait uniquement pour la raideur tant verticale que en roulis.
Le caoutchouc fait un très mauvais amortisseur !